chemotaxis

501

cas.jpg

dessiner « mouton »

Elle m’a demandé de lui dessiner un « mouton », je me suis mis à dessiner un poulet et je vais m’y attacher jusqu’à ce que ça ressemble vraiment à un… poulet.

J’avais un problème avec le schéma proposé par VF, qui persiste, je reviendrais dessus plus loin, mais je me suis débrouillé avec des données du labo de Weijer, plutôt pas mal. J’ai une ébauche de modèle de migration suivant deux gradients des cellules mésodermiques qui présente une particularité que je dois vérifier dans la biblio avant de poursuivre. Ces satanées cellules ont l’air de se stratifier en partant du PS d’une façon qui ne me plaît pas beaucoup 🙂

En fait, pour joujou #5, j’avais inclus un troisième gradient, au niveau du HN, que j’ai abandonné, deux gradients étant suffisants pour décrire le niveau « mésoderme ». Ce n’est pas qu’il n’est pas nécessaire pour l’ensemble…

Lire la suite

joujou#5

Je ne vois pas comment tu pourrais t’en sortir pour définir des orientations juste avec des gradients, t’es coincé old chap.

Ecrivit-il.
Joujou#5 est sorti de sa boîte.joujou#5

ATTENTION ! Ceci n’est pas un travail scientifique, juste un amusement entre copains. Ne pas le mettre entre les mains de scientifiques, ni essayer de le reproduire en laboratoire.
Durant la production de joujou#5 aucun embryon n’a été maltraité, d’ailleurs il n’y avait pas d’embryon du tout. Si ça continue comme ça on sera un jour certifiés BB2012

Si à la vue de joujou#5 vous vous sentez mal prenez un anxiolytique et sortez profiter du beau temps 🙂

Alors CommonDes, on y arrive ou non ?

gravé dans les gènes

Lire la suite

Morphogenesis: Shaping Swarms of Intelligent Robots

[edit]
Je ne change pas de sujet sur ce blog qui a une seule fonction en fait. Mais en regardant du côté de modélisateurs qui essaient de tenir compte de tout ce qui est connu de la biologie du développement, je suis tombé sur cet exemple d’organisation qui est particulièrement prometteur à mon avis.

Leur approche est primitive mais elle comporte les éléments nécessaires pour être utilisée en simulation du développement, au moins d’organismes simples, à nombre de cellules limité. En regardant leur ‘bots l’image suivante m’est venu à l’esprit : Elle vient d’un papier publié en « Development » : Strabismus is asymmetrically localised and binds to Prickle and Dishevelled during Drosophila planar polarity patterning, Rebecca Bastock, Helen Strutt and David Strutt, Development 130, 3007-3014 (2003).

Je me demande si les auteurs de la vidéo ont en tête d’étendre leur approche avec des données de la biblio sur le développement. Ca donnerait peut-être des résultats intéressants.
Bien loin des mouvements « démentiels » qui n’ont « rien à voir avec le contenu génétique », donc bien loin des visions de Fleury.[/edit]

Lire la suite

cervicales

Cervical Ribs. The cervical ribs (Figure 9) are coossified to the centra (Mal-243, Mal-180, Mal-245, Mal-278, Mal-280, and Mal-301) or are isolated fragments (Mal-64, Mal-146, Mal-147, Mal-149, Mal-162, and Mal-187-2). The ribs are nearly parallel to the long axes of the centra. The heads terminate at the anterior limits of their associated centra in proximal cervical vertebrae (Mal-180), but terminate posterior to the anterior ends of their associated centra in medial and distal cervical vertebrae. This is in contrast to “Titanosauridae indet. DGM Series A” where the heads of the ribs extend beyond the anterior ends of their associated centra (Powell 1986, 1987a). The ribs are thin and dorsoventally compressed, relatively broad transversely in their proximal halves, but thin and rounded rods in their distal halves. The shafts of the ribs in the proximal and medial cervical vertebrae extend up to 320 mm beyond the posterior ends of their associated centra, and even extend beyond the ends of the next succeeding centra. In the distal cervical vertebrae, the shafts of the ribs do not extend beyond the centra (Mal-245).


Lire la suite