EPMAG

vox populi, vox rei

OK, the full review was found too much aggressive toward the author and the referees and the editor. Concerning the staff of Organogenesis I must say that they done the worst job, I’m aware of, while reviewing and accepting this paper.

I hope that no biologist was involved in the review process and that the editor that handled the paper didn’t read it carefully. If some bioscientist read the paper carefully and didn’t found the flaws all I can suggest is a battery of cognitive tests, ASAP.
The « sandwich » is one of the horrible examples of ignorance the author displayed and the review process didn’t corrected. Shame on them.
Credibility of the journal may be evaluated as the inverse of the number of flaws you will be able to spot.

The model is flawed. No crack propagation to explain the PS progress (the basal lamina is present below it ’till stage 3), prepaterning of the PS before it’s formation (recent data), no « four vortices » visible on the epiblast, no vortices in the mesoderm, mesodermal cells migration patterns falsely described, etc.

As MarkCC put it [edit Agathi; he never read things completely?]:

Invalid models do not produce valid results. Stop. Do not pass go. Do not collect $200. Do not get your paper published in a decent journal. Do get laughed at by people who aren’t clueless jackasses.

I’ll add:

  • Journals that publish such papers do not pass go, do not collect subscriptions and aren’t available from decent libraries. Even if the editorial board have the illusion of publishing interesting stuff, on the basis of inappropriate review.
  • Invalid models can’t produce anything valid, especially theories.
    Down the drain gone Fleury’s theory.

I’ll keep this paper easily accessible, as it’s the only one I have seen where the author states that the problem discussed isn’t analytically tractable while he claims an analytically exact description of it. (do you need to be an expert to find that suspicious?)

People that offered « time will tell » as the final remark should reconsider their standards. One shouldn’t leave flawed theories persist in scientific grounds as they disqualify not only their authors but also their environment, including those tolerant by ignorance. That explain why just after posting my memo to the library, to avoid a subscription to Organogenesis, I cleaned my blogroll at C&C. I don’t like to link to « time will tell » users.

I consider that I done my share. F*ck V »I »F, his flawed model, his silly theory, his genetics and evolution denialism, and those stupid enough to consider them, either to build more stupid theories on them, e.g. Jean Staune, or respectfully, believing that tolerance of stupidity is equivalent to good manners.

pierre de rosette

J’ai longuement interrompu la critique du livre de Jean Staune « L’existence a-t-elle un sens ? », chapitre XI, à cause d’une des personnes qui y sont célébrées, Vincent Fleury.
Initialement je ne pensais pas m’intéresser à son cas aussi longuement, son ignorance affichée sur les forums de Sur-la-Toile de la théorie de l’évolution et de la génétique me paraissant être des éléments suffisants pour disqualifier sa théorie qui a attiré l’attention de Staune.

Ainsi commence le billet sur la « pierre de rosette » (a.k.a. Vincent Fleury) de Jean Staune, volontairement écrit avec un « r » minuscule, pour ne pas la confondre avec la pierre de Rachïd (Rosette), qui, elle, a été vraiment précieuse.

Chose promise, chose due, dette acquittée.

Qu’on ne me parle plus de Vincent Fleury et de sa théorie, sauf si un jour il se décide à présenter ses excuses pour ses accusations déplacées et son langage ordurier. Les commentaires de ce blog sont clos, le sujet l’étant.

clôture

Admettons que l’on part de l’hypothèse que les mouvements cellulaires durant la gastrulation ne sont que des écoulements et que les cellules ne se déplacent pas par chimiotactisme, de façon active.

La première chose à faire est de la valider ou invalider en réalisant une expérience ad hoc. Il me semble que Vincent Fleury n’en a pas fait autant. Ce qui est dommage.

Parce que si quelqu’un d’autre réalise l’expérimentation et invalide l’hypothèse, le travail de plusieurs hommes-mois part à la poubelle.
J’ai à plusieurs reprises posé la question à VF, s’il avait des résultats supplémentaires à ceux que l’on trouve sur le Net. La seule réponse que j’ai obtenu a été donnée à un de ses derniers commentaires :

Des données? Celles là me suffisent, allez voir les vrais figures des papiers, pas les petits dessins merdiques faits en vacances pour essayer de tempérer vos eructations.

Je conclue qu’il n’a pas pris la peine de vérifier son hypothèse de base.

La question se pose immédiatement : est-ce que quelqu’un d’autre a pris la peine de vérifier si les mouvements cellulaires durant la gastrulation sont dus à des mouvements de convection uniquement, ce qui donnerait raison à VF, à des mouvements autonomes uniquement, ce qui serait étonnant, ou peut-être à un mélange de mouvements de convection et autonomes, ce qui est le cas si on fait des simulations .

Le réponse se trouve immédiatement autonomous convective cell movements gastrulation.

Lire la suite

Darwinian evolution is a marvelous thing

This is rather like indicting the germ theory of disease for not predicting the motions of the planets. Darwinian evolution is a marvelous thing, but it by its nature it has little to say about the minutiae of embryological development or the structure of the genome

Tiens, je ne suis pas le seul à le penser 😉
Le post de Jason discute du bouquin de Michael Behe et de la façon dont ce dernier se sert d’illusions logiques (un peu comme Jean Staune) construites sur des citations partielles.
Mais j’ai pensé à Vincent Fleury en lisant ces deux phrases.

Attrape couillon

JeanWalker est un petit script (plus quelques variantes) qui était destiné d’une part à critiquer le inepties que Jean Staune rapporte sur ce qui est possible ou non par des démarches stochastiques, d’autre part de piéger Jean s’il rentrait dans la discussion (m’est avis qu’après le bide qu’il s’est offert avec le support de McFadden il n’est pas prêt à recommencer).

Ainsi, dans la conception du script qui contredit non pas sur un plan philosophique ou par des hypothèses à la con les assertions erronées de Staune, j’ai prévu une belle trappe en espérant qu’il tombe dedans. Il ne s’est pas manifesté et je me disais que j’avais préparé mon coup d’échecs inutilement, mais il y a eu un autre poisson qui est tombé dedans : Vincent Fleury !

Lire la suite