Cell movement during chick primitive streak formation

Cell movement during chick primitive streak formation

Manli Chuai, Wei Zeng, Xuesong Yang, Veronika Boychenko, James A. Glazier and Cornelis J. Weijer

Developmental Biology Volume 296, Issue 1, 1 August 2006, Pages 137-149


Tiens, tiens, il n’y a pas que moi qui voit seulement « two counter-rotating vortices ». Il y en a d’autres.
Looking forward to see L2/R2.
2crvsynthesismovie1.jpgCell movement during primitive streak initiation involves two counter-rotating vortices
Previously we have shown using optical flow image processing techniques and by following the trajectories of multiple groups of DiI labelled cells in prestreak chick embryos that the tissue movements occurring during streak formation are detectable from pre-streak stages onwards and are organised in two counter rotating cell flow patterns that meet at the site of streak formation (Cui et al., 2005). To be able to analyse these cell movements at the individual cell level, we developed an electroporation protocol that allowed us to transfect scattered cells in the early chick–embryo epiblast cells with GFP expression constructs. Our electroporation protocol typically results in the transfection of several hundred to thousands of cells in the area pellucida and area opaca in a mosaic pattern (Figs. 1A, B, C). Sectioning of the early transfected embryos confirmed that the majority of the cells (>90%) transfected were found in the epiblast. (Figs. 1D, E). GFP fluorescence of expression constructs under the control of the CMV promoter becomes visible 2–4 h after transfection and the fluorescence intensity/cell normally increases during the next 5–10 h of incubation. This labelling method allowed us to track the movement and division of individual cells for up to 24 h of development. Every track shown in Figs. 2C, F, I is the movement trajectory of an individual GFP-expressing cell, over a 4-h period. These cell tracking experiments confirmed the existence of the two counter-rotating cell flows in the epiblast, which merged at the site for the future streak primitive streak initiation (Fig. 2). The flows become visible well before any optically-dense structure in the streak are detected. Cells overlaying Koller’s sickle move into the streak and are being replaced by cells from more antero-lateral positions. Cells just anterior to the Sickle move forward and sideways into the area destined to become the neural plate (Hatada and Stern, 1994). The cells in the centres of both counter-rotating flows move relatively little. These centres do not coincide with any known morphological structures, suggesting that they are not special signalling centres. Speeds of cell movement vary from 0 to 2 μm/min, with the highest speeds at the periphery of the vortices. These data confirm our previous observations using DiI labelling (Cui et al., 2005), with better spatial coverage and at cellular resolution.

Gastrulation in amniotes begins with extensive re-arrangements of cells in the epiblast resulting in the formation of the primitive streak. We have developed a transfection method that enables us to transfect randomly distributed epiblast cells in the Stage XI–XIII chick blastoderms with GFP fusion proteins. This allows us to use time-lapse microscopy for detailed analysis of the movements and proliferation of epiblast cells during streak formation. Cells in the posterior two thirds of the embryo move in two striking counter-rotating flows that meet at the site of streak formation at the posterior end of the embryo. Cells divide during this rotational movement with a cell cycle time of 6–7 h. Daughter cells remain together, forming small clusters and as result of the flow patterns line up in the streak. Expression of the cyclin-dependent kinase inhibitor, P21/Waf inhibits cell division and severely limits embryo growth, but does not inhibit streak formation or associated flows. To investigate the role off cell–cell intercalation in streak formation we have inhibited the Wnt planar-polarity signalling pathway by expression of a dominant negative Wnt11 and a Dishevelled mutant Xdd1. Both treatments do not result in an inhibition of streak formation, but both severely affect extension of the embryo in later development. Likewise inhibition of myosin II which as been shown to drive cell–cell intercalation during Drosophila germ band extension, has no effect on streak formation, but also effectively blocks elongation after regression has started. These experiments make it unlikely that streak formation involves known cell–cell intercalation mechanisms. Expression of a dominant negative FGFR1c receptor construct as well as the soluble extracellular domain of the FGFR1c receptor both effectively block the cell movements associated with streak formation and mesoderm differentiation, showing the importance of FGF signalling in these processes.

Keywords: ; ; ;

4 Réponses

  1. j’ai pensé que tu nous faisais un feu d’artifice

  2. je passe fortuitement vérifier que vous arrêtez vos calomnies

    ben dis donc.

    Je crois que j’ai compris finalement : votre mode de travail, c’est la négation. « C’est pas possible », est le point de départ de votre mode de pensée. Au fond vous trouvez ça vachement intéressant vous y êtes presque, on sent que ça va venir, vous avez déjà admis que c’est de l’hydro, que y’a bien des tourbillons, que y’a une recirculation vers l’arrière, mais p’têt un peu discrète etc.

    Bon vous voulez des réponses précises, mais jusqu’où? Est-ce qu’il faut que la théorie vous sorte un lapin jusqu’au dernier poil pour que vous vous rendiez compte de la pertinence?

    C’est pas comme ça que ça marche.

    Bon pour vous répondre brièvement :
    allez voir le film movie 2 de ce papier, et regardez bien la recirculation vers l’arrière, je vous en prie, évidemment, ça sort un peu vers l’arrière, mais il y a bien un point hyperbolique, c’est le nombril présomptif, on e voit bien vers les 2/3 du film

    tout ça est décrit en détail dans mes papiers (avant ces images, hum)

    faut avoir l’habitude des embryons de poulet pour remettre dans le bon ordre toutes les figures.

    Les vortex que vous montrez et les images statiques de weijer, sont très « tôt », en fait, au fil du mouvement, ça part vers l’arrière ET ça s’engouffre (ce qui complique l’imagerie) ça continue, la queue s’étend, l’épiblaste se ramasse autour du nombril et d’un côté (nord) ça gaufre vers le haut, de l’autre (sud) vers le bas et youpi, vous avez le départ des plaques latérales, c’est pas plus compliqué que ça, tout ce que vous nous montrez d’expériences ne crée rien du tout, les papiers tbx2 fgf10 RA etc. que des conneries, on a beau jouer avec tous les gènes de la bête, ça change rien à la plaque latérale, au plan d’ensemble tétrapode tout ce que ça fait c’est arrêter la croissance, où shifter un peu la position du membre (exactement ce que prédit mon modèle d’évolution d’ailleurs, bref)

    si vous avez reproduit tout ça avec votre modèle à vous, je vous dis bravo sincèrement, moi je suis bien d’accord que pour faire parfaitement exactement l’animal il faut toutes les nuances de gradients de ceci etc., je n’ai jamais dit le contraire, avec une usine à gaz, c’est sûr, on peut y arriver. Moi j’ai l’expression analytique du phénomène, l’équation exacte, bon, du phénomène dans son principe, si vous voulez. ça me suffit. D’ailleurs ça prédit plein de trucs super intéressants comme la différence entre un chimpanzée et un humain (soumis… tiens au fait, je me demande où en est le papier sur l’évolution, faudrait que je relance les éditeurs, ils doivent se gratter encore le menton).

    mais n’oubliez pas si vous utilisez votre usine à gaz : faut quand même nous montrer une équation de mouvement basée sur les premiers principes et des champs de morphogène qui soient pas mis à la main (si ce sont de simples conséquences du champ de pression, comme dans le cas du poumon ça vaut pas)

    par ailleurs, j’ai cru noter que vous ne savez pas vous même ce que fait votre code, que vous vous en remettez aveuglément à une boîte noire. Faut pas me demander à moi de vous expliquer ce que fait le code. Si jamais il intègre les équations de Newton en cours de route, si ça se trouve, il fait en moins bien ce que je fais analytiquement. Mais j’ai pas de temps à perdre.

    je vais donner quelques images d’explication dès que je peux mais j’ai trois articles à fignoler dont un au 2d tour de refree, pas le temps de discuter avec vous. Si Mme XX croit que j’ai avalé mon clavier, c’est bien bête. Qu’est-ce- qu’elle s’imagine, croyez pas que j’ai rien d’autre à faire que de vous courser. Je vous redis que vous ne comprenez pas le ba-ba des lois de la physique (de la nature, je veux dire) donc je peux pas perdre mon temps, en plus que vous faites tout ça sur un site dont le contenu global, en tenant compte de vos commentaires, est pour ainsi dire d’une connerie paroxystique . N’oubliez pas que toute équationde la forme v=F(C) (v vitesse, C morphogene, prenez ce que vous voulez comme F) est intrinsèquement fausse (c’est en fait un modèle hydrodynamique qui s’ignore, et qui ne tient pas compte de l’interaction entre cellules). Lisez bien les articles de weijer, il me semble que c’est partout dit qu’il n’a pas la moindre idée de la cause et de la forme de ces tourbillons. Pensez à lui transmettre mes papiers, ça devrait l’éclairer.

    Les recirculations vers l’arrière, personne n’en parle trop, parce que ça dérange (ça colle avec aucun modèle de morphogène, évidemment,c ‘est un problème tensoriel)

    désolé, j’ai crashé mon disque dur faut que je réinstalle dream weaver etc.
    je vous passerai des figures de mes papiers dès que je peux.

    cela dit,
    ça n’existe pas, un mouvement d’enroulement comme celui que vous montrez, sans un allongement vers l’arrière, d’ailleurs on le voit déjà sur les figures donnés par weijer qu’on avait déjà discuté avant, vers le pôle sud, les flèches vont vers l’arrière, plus haut vers l’avant (c’est pas des flèches, des petits bâtons). Y a bien un mouvement hyperbolique au centre du point où nuclée le premier sillon : exactement ma théorie. C’est con, hein. Là, dans movie 2, vous pouvez pas dire que vous le voyez pas

    vos articles sur le déplacement du membre: ça ne fait que confirmer ma théorie, soyez plus ouvert d’esprit. les transfections sont faites à des stages hamilton où la plaque latérale est déjà formée, ces gènes ne jouent aucun rôle dans l’établissement du plan tétrapode, tout ce que ça fait c’est de réguler un peu la poussée vers l’avant des tissus, en sorte que l’ectoderme glisse plus ou moins, en shiftant le membre un peu vers l’avant ou l’arrière, rien de plus : exactement ce que fait mon modèle: le membre est un objet mathématique « platonicien » dont les gènes sont des préfacteurs, en modifiant ci ou ça, ça glisse un peu vers l’avant ou un peu vers l’arrière,

    pas de pb avec ça. N’oubliez pas que la nature ne fait pas les vrais bras avec des transfections ou des billes de plastique, c’est le mouvement qui précède qui établit les positions, donc ces asays ne prouvent vraiment pas grand chose

    concernant votre sévère tendance au fascisme. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise, vous croyez que je vais vous faire des courbettes après que vous m’ayez appelé « l’autre » puis l’autre barré dans je ne sais combien de posts, après que vous ayez appelé à des dénonciations calomnieuses en garantissant l’anonymat, quand à votre copine, qui balance mon adresse IP et mon fournisseur d=’accès mais qui surtout veut rester anonyme, ah bon, y’a que moi qui prend des risques alors (et vous d’ailleurs, au moins vous racontez pas vos conneries anonymement, c’est déjà ça) ça n’a rien à voir avec les réglementation de la grèce ou du zimbabwe, c’est pas parce que votre routeur conserve les traffics, que vous êtes censé vous en servir pour faire du tort aux gens, espèce de petit facho en culotte courte (brune).

    Pour finir, vous posez des questions qui ont vaguement un sens, mais si vous ne comprenez pas que le développement c’est une matière qui se déforme de l’intérieur sous l’effet des forces qui tirent de l’intérieur, vous ne comprenez rien. A vous lire, « y’a des gradients » et les cellules se balladent là-dedans comme dans un éther immatériel. C’est pas ça du tout, la loi fondmanetale de la nature. V=grad(C) par exemple, ça n’existe pas, mais pas du tout. C’est faux (ou alors, c’est v=(1/Sviscosité)h2(1+kgradC) et V(x,y)= rot (psi) etc. et … c’est de l’hydrodynamique.
    Les cellules NE choisissent PAS leur vitesse, et dès qu’elles bougent, elles font bouger le reste. Leur vitesse est le résultat de la force qu’elles exercent, de la dissipation visqueuse, et des conditions aux limites, et faut tout intégrer. C’est ce que je fais. De commencer à poser des petites questions avec des petites flèches de vitesse autonome, de mouvement de bulk etc. c’est déjà une manifestation de crétinerie intersidérale.

    Je suis désolé de vous insulter, mais c’est donnant donnant.

    Par ailleurs, faudra que vous m’expliquiez un truc : vous portez au nues Darwin pour avoir attendu 20 ans pour publier ses idées, et vous vous faites de la science en ligne, y’a quelque chose de contradictoire. QUand moi je publie après 15 ans de morphogenèse dont 5 sur la biologie du développement, j’ai vachement tort et je suis un moins que rien, vous vous faites vos bouses en ligne, et faudrait vous écouter avec béatitude.

    Vous êtes comique.

  3. […] nous aura dit à plusieurs reprises qu’il faut aller voir la movie 2 du papier de Manli Chuai et al.. Elle est ici. Allez la voir donc, regardez la bien. Attentivement. Lisez le papier tant que vous y […]

  4. […] – sept 4, 3:52, sept 4, 5:02, sept 5, 9:48, sept 5, 1:11, sept 5, 5:03, sept 5, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :