Attrape couillon

JeanWalker est un petit script (plus quelques variantes) qui était destiné d’une part à critiquer le inepties que Jean Staune rapporte sur ce qui est possible ou non par des démarches stochastiques, d’autre part de piéger Jean s’il rentrait dans la discussion (m’est avis qu’après le bide qu’il s’est offert avec le support de McFadden il n’est pas prêt à recommencer).

Ainsi, dans la conception du script qui contredit non pas sur un plan philosophique ou par des hypothèses à la con les assertions erronées de Staune, j’ai prévu une belle trappe en espérant qu’il tombe dedans. Il ne s’est pas manifesté et je me disais que j’avais préparé mon coup d’échecs inutilement, mais il y a eu un autre poisson qui est tombé dedans : Vincent Fleury !

En fait, il a commencé par tomber sur un piège qui n’en était même pas un. JeanWalker se promène de façon aléatoire dans un paysage 2D. De fait, il est impossible de décrire le chemin qu’il a parcouru quand les conditions d’arrêt du script sont remplis, à savoir se retrouvé au point le plus à droite et en haut du paysage. Tout ce que l’on connaît à ce moment c’est où se trouve le ‘bot. Je ne sais pas quelle mouche a piqué Fleury, il a voulu ramener sa fraise :

Votre phrase :
« Le « chemin » parcouru, ainsi que le nombre d’étapes avant que JeanWalker tente de dépasser le dernier domaine est variable et imprévisible, bien entendu »

n’est pas exacte, elle est même carrément fausse, on peut très bien faire la statistique de tout ça

[…] Source, gras par moi

La réponse a été très simple et rapidement mise en place, encore une fois en pratique et non pas avec des hypothèses et des trucs que l’on pourrait faire, mais avec un cas pratique. La version JeanWalker 2.4, un script qui n’enregistre pas l’historique des itérations du ‘bot, et qui a la fin il parle pour dire :

  • say« Jean Walker’s run is finished, as it tried to get a value of x higher then the number of domains available »
  • say« now clever guy, try to answer those »
  • say« how many domains? so, what is the actual vaue of x? »
  • say« how many steps? »
  • say« and what is the value of y? »
  • say« what? unable to answer those simple questions? Fuck! »
  • say« oh! I’m sorry, I said the f-word, I’m a bad bad script »
  • say« but you know what? I’m happy! »

Il est bien entendu impossible de répondre à ses questions et j’aurais aimé voir la tête de Fleury écoutant le script le remettre à sa place.

Un mec ordinaire aurait pu s’excuser d’avoir écrit « n’est pas exacte, elle est même carrément fausse » se rendant compte qu’il avait carrément tort. Mais Fleury n’est pas un mec ordinaire. Donc il a oublié de s’excuser. Et il a essayé de tourner la situation à son avantage en tergiversant.

Je crois que vous êtes trop naïf sur ce modèle même, qui est le votre pourtant. Ce n’est pas l’instruction de montée systématique qui induit une direction, dans votre modèle, c’est le caractère aléatoire de la marche sur les paliers. Même sur les paliers, sans aucune direction pré-définie, on finit par aller plus à droite.

Allez, un Fleury dans la trappe préparée pour Staune, un !
En fait, le script été façonné en sorte de susciter cette remarque de la part de quelqu’un qui ne s’y connaît pas. Et il attrape un modélisateur !
Voyons en quoi la trappe consistait : la position du bot est initialisée à la position {0, 0} et la condition d’arrêt est « le plus à droite possible »

  • set x to 0
  • set y to 0
  • […]
  • try
  •     set domain to item ((x + 1) div 1) of landscape
  • on error
  •     –avoid outer space!😉
  •     exit repeat
  • end try

Qui est le naïf là qui n’a pas su reconnaître la téléologie plantée en plein dans le script ? Vincent Fleury !

Bien entendu en randomisant la position du starting block et en donnant un rapport disons toutes les 10-10000 itérations (ce que JeanWalker 2.3 fait), la « directionnalité » s’évanouit, le ‘bot pouvant être n’importe où par rapport à sa position initiale : plus à gauche, droite, haut ou bas. JeanWalker 2.3 n’est pas téléologiste comme Jean Staune.

Le pire arrive par la suite, après que j’ai dénoncé sa bourde. Fleury veut coûte que coûte avoir raison, il n’admet pas s’être planté et essaie de donner une autre tournure à la discussion, introduisant la possibilité de se servir des modélisations ergodiques. Esperait-il m’éblouir avec sa technicité ? Loupé. Il a raison d’évoquer cette approche. Mais il répond trop vite et en ignorant qu’elle avait déjà été utilisée pour décrire la « directionnalité » de l’évolution biologique; c’est le domaine de prédilection de Lloyd Demetrius depuis plusieurs années, et il a montré que la direction était fonction des conditions externes (aka Sélection Naturelle) et qu’elle pouvait être positive, négative ou stochastique suivant les tailles des populations considérées et les conditions ambiantes. Demetrius doit plancher sur le sujet depuis bientôt 12-15 ans. Fleury découvre dans mon post et tombant sur les dernières publis de Demetrius il s’enfonce en parlant de publis récentes. J’avoue que malgré le fait que j’en avais entendu parler de lui depuis fin 1994 le premier papier de lui que j’ai lu date de 1997 : Directionality principles in thermodynamics and evolution (pdf PNAS). 10 ans quand même, 10 ans. Il en faut combien à un biophysicien qui a pris le temps d’écrire un bouquin pour vérifier la biblio qui s’y rapporte ? Le sous titre est bien « Le sens de l’évolution », n’est-ce pas ?

Ainsi, autour d’une simple trappe, qui ne lui était pas destinée, Fleury a réussi le coup de tomber trois fois. Une performance.


Addendum
Oh ! je suis en train de relire le post du « 09-06-2007 à 16:35 » de Fleury sur « Evolution biologique », que j’avais laissé tomber à « Cependant, concernant le fond du débat, je m’excuse, mais le modèle figure dans mon livre…« , la suite des mots « dans mon livre » étant le mantra principal de Fleury, auquel on devient rapidement allergique. Je tombe sur :
Moi je ne connais pas la littérature sur les modèles statistiques d’évolution, si ça fait seulement un mois qu’on se préoccupe d’ergodicité, franchement, les bras me tombent.; qu’est-ce qu’ils ont fait jusque là, je me le demande.

C’est ahurissant ! Le mec cause d’un sujet qu’il dit publiquement ignorer. Et en plus il n’a pas été lire la littérature mentionnée. D’ailleurs il n’a même pas lu ce que j’ai écrit. Le « publié à peine un mois » n’est pas le travail de Demetrius mais de Olin Silander qui est un travail expérimental dont les résultats sont en accord avec les prédictions du modèle darwinien et appuient le modèle de Demetrius. Je crois que j’ai été suffisamment clair en écrivant :

Je ne connais que les travaux de Lloyd Demetrius proposant une approche ergodique de l’évolution d’une population (espèce unique). Il montre bien que la direction peut être positive ou négative ou aléatoire en fonction des tailles des populations et des contraintes écologiques. Oups ! « positive ou négative ou aléatoire en fonction des tailles des populations et les contraintes écologiques », ça ne doit pas vous plaire ça.
Si on « attaque » le problème en expérimental on obtient des résultats analogues, c’est ce que montre le travail d’Olin Silander, publié il y a à peine un mois. Mais ce n’est pas une analyse théorique exacte l’expérimental, juste des données réelles, vous n’allez pas vous arrêter pour des détails, n’est-ce pas ?

A se demander ce que Fleury connaît de la littérature scientifique qui touche le sujet qu’il s’applique à critiquer. A se demander ce que Fleury connaît de la littérature scientifique. A se demander ce que Fleury connaît. (non, ce n’est pas l’écho, il n’y a pas d’écho sur le blog😉 Sinon ça aurait été dans l’autre sens, n’est ce pas ?) Vous allez voir, il va réinventer la roue un de ces jours (ce qui ne serait déjà pas mal) et il voudra aller la breveter.

4 Réponses

  1. Est-ce que vous pourriez nous expliquer quel est le but de tout ça?
    A part de vous faire mal voir

    Par ailleurs, ça ne me gène pas que vous disiez du mal de ma théorie, mais vous devriez l’expliquer quelque part, au moins

    Bon courage, et soignez vous bien

    vf

  2. […] jeu 14 juin 2007 pourquoi ? Posted by oldcola under Uncategorized  La question m’a été posée sept fois, dont la cinquième par Vincent Fleury lui même. […]

  3. […] moi ça m’amuse bien. Après s’être royalement vautré avec JeanWalker, il fait ce qu’il peut pour apporter des preuves que ce n’est pas spécifiquement […]

  4. Bonjour « Oldcola ».
    J’aurais bien voulu vous envoyer un commentaire sur votre page http://neocreationniste.blogspot.com/2007/06/discuter-avec-nimporte-qui.html

    mais ça coince !

    Je tiens à jour un Staunisier à http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/board,16.0.html

    Nous sommes en train de le descendre en flammes sur fr.sci.zetetique, fr.sci.physique, et moindrement sur fr.sci.psychologie.

    A bientôt !

    Jacques Lavau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :